Habitations

Les habitations sont le nom donné aux anciennes exploitations agricoles basées sur l’esclavagisme. Le bas Approuague en comptait plusieurs, l’une d’elle a fait l’objet d’une étude archéologique et l’écomusée y organise des visites.

L’Habitation Besse, aussi connue sous le nom d’Habitation La Garonne, est une ancienne exploitation sucrière du XIXème siècle située sur la rive gauche de la rivière Courouaye, affluent du fleuve Approuague au niveau de Guisambourg, à une heure de pirogue de Régina, en amont de l’Ilet Pinot, sur une petite crique marquée à son entrée par trois palmiers pinots.

Les vestiges et quelques céramiques découverts lors de la prospection du site ont permis de situer sa construction autour du XIXème siècle. En effet, les bouteilles et faïences sont caractéristiques de cette période. Par ailleurs, le moulin à vapeur, encore partiellement en place, est identique à la machine à vapeur anglaise de Vidal qui date de 1822.

Différents éléments à peu près en place sont encore observables aujourd’hui : une machine à vapeur Fawcett, Preston & Co, Liverpool, type Watt & Boulton (1830 environ), machine semi-fixe à colonnes, cylindre et régulateur manquants ; un broyeur à canne à sucre entier (Fawcett, Preston & Co), partiellement démonté ; deux chaudières anglaises de même forme que celle de l’Habitation sucrière Vidal (Montdélice) ; une quarantaine de marmites en fonte de différentes tailles et une cuve de décantation. L’ensemble, en assez bon état, confère à ce site de la Garonne une valeur patrimoniale inestimable, de tout premier ordre.

En savoir plus

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid