Sauts et criques

Quatrième fleuve de Guyane par son importance (270 km de long), l’Approuague prend sa source dans le massif central guyanais, au sud de Saül.

Parmi les nombreux sauts qui rythment le fleuve, le Grand Canori est le plus spectaculaire et le plus grand de Guyane, avec ses 19 m de dénivelé.

Un saut est un dénivelé franc où se trouvent des rochers qui forment des rapides.

Suivant l’importance du dénivelé et de la hauteur d’eau disponible, le piroguier passe le saut en naviguant ou en portant la pirogue. En cas de passage dans les rapides, c’est à l’aide du takari (perche) que le piroguier guide la pirogue.

Chaque saut porte un nom :

  • le saut Tourépé, le premier en aval de Régina,
  • le saut Mapaou où s’arrête la marée,
  • le saut Athanase dominé par le village du même nom, installé sur les hauteurs de la rive droite, puis l
  • le saut Cisame,
  • le saut du Grand Machicou…

L’Approuague est irriguée par de nombreuses criques et rivières, de plus ou moins grande importance, restées sauvages.

Un canal d’une longueur de 7 km, le canal Roy, creusé par des esclaves à partir de 1785, permet une communication entre l’Approuague et la rivière de Kaw.

Il devait permettre de joindre l’Approuague à Cayenne en évitant une traversée par la mer.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid